Transports sanitaires : quel remboursement ?

transports sanitaire

Ceux qui sortent de l’hôpital ont besoin d’être ramenées chez eux. Seulement, ils n’ont pas forcément de la famille qui peuvent venir les chercher en voiture, donc ils doivent se débrouiller. Le problème, c’est que certains patients qui viennent de subir une opération par exemple ne peuvent se déplacer en transport en commun. Certains doivent être allongés et d’autres ont besoin d’une hygiène irréprochable à l’intérieur du transport. Pour ces personnes à la santé fragile, il leur faut donc le maximum de confort possible jusqu’à ce qu’ils arrivent chez eux. Heureusement, ils ne sont pas livrés à eux-mêmes une fois qu’ils ont la permission de rentrer à la maison. En effet, il existe un accompagnement qui leur est fourni et qui est remboursé.

Le remboursement des transports sanitaire

Ce ne sont pas tous ceux qui sortent de l’hôpital qui ont droit à un transport sanitaire remboursé. Il y a des critères bien précis qui sont mis en place pour ceux qui ont droit au remboursement. De quoi est-ce qu’il s’agit ? En premier lieu, il faut que ce soit des personnes qui ont besoin de se déplacer pour aller faire des analyses médicales ou pour aller se soigner. Pour cela, il aura peut-être besoin d’être allongé, donc une ambulance sera nécessaire. La prise en charge ambulance privée est donc assurée. Il y a également le cas où les soins obligent la personne a être sous oxygène ou à être portée. Dans ce genre de situation, le transport sanitaire est également remboursé. Un dernier cas se présente, qui entre dans les critères pour le remboursement ambulance privée. C’est le cas où une personne accompagne un patient qui a besoin d’une assistance médicale. Il faut noter que l’accompagnateur ne peut absolument apporter aucune aide médicale si le patient a besoin de quelque chose. D’où la nécessité d’avoir près de lui une infirmière par exemple qui saura administrer les médicaments qu’il faut au bon moment et à bonne dose. C’est seulement dans ces trois situations qu’il y a remboursement des transports sanitaire.

Comment se faire rembourser ?

La prise en charge vsl est assurée par l’assurance maladie. Se déplacer en transport sanitaire peut coûter cher. La possibilité d’un remboursement est donc importante. Mais comment être remboursé ? La première chose à savoir, c’est la prescription médicale venant d’un médecin qualifié. Ce sera lui uniquement qui va prescrire quel est le mode de transport sanitaire le plus adapté à la situation d’un patient. Il faut aussi une convocation de l’assurance maladie. Évidemment, le patient devra absolument suivre à la lettre les directives de son médecin, notamment en ce qui concerne le type de transport s’il veut être remboursé.

À combien s’élève le remboursement ?

À la base, l’assurance maladie rembourse 65% du transport. Il est nécessaire de rappeler que seuls ceux qui vont se faire hospitaliser ou qui reviennent d’une opération ainsi que ceux qui ont besoin d’avoir une assistance médicale pourront bénéficier d’un transport sanitaire remboursé. La prise en charge ambulance privée est strictement réservée aux personnes qui ont reçu une prescription médicale ainsi qu’une convocation de l’assurance maladie. Ce sera seulement sur présentation de ces documents que le remboursement sera effectué. Certains patients ont aussi droit à un remboursement à 100%. Pour connaître les critères, il suffit de se renseigner auprès des assurances. Un document à ne surtout pas oublier est le justificatif de paiement. Donc seuls ceux qui ont une bonne assurance maladie pourront bénéficier d’un éventuel remboursement de transport sanitaire. Tout dépend de leur état de santé. C’est le médecin qui détermine comment un patient devrait être transporté et l’assurance devrait suivre les prescriptions.