Quand vermifuger son animal ?

vermifuger son animal

Les animaux domestiques peuvent très facilement devenir porteurs de parasites internes. Même un chien ou un chat bien toiletté, lors d’une simple promenade ou d’un contact innocent avec un autre animal, risque d’être infecté ! Il est important de rappeler que les parasites internes peuvent être à l’origine d’un large éventail de maladies et peuvent, également, être transmis à l’homme. C’est pourquoi le vermifuge pour chien est si important.

Les parasites internes : pourquoi sont-ils si dangereux ?

Les parasites sont extrêmement faciles à infecter, et tous les animaux de compagnie leurs sont exposés. Malheureusement, les parasites aiment changer d’hôte. Ils représentent, également, un danger pour l’homme, et notamment pour les enfants ! Les nématodes, par exemple, sont particulièrement dangereux. Dans leur cycle de développement, certaines étapes de la migration des larves peuvent endommager les organes internes. Selon le principe qu’il vaut mieux prévenir que guérir, le vermifuge chien doit être, régulièrement, planifié.

Parfois, vous ne voyez pas du tout de symptômes : malheureusement, la présence de parasites ne se manifeste pas, toujours, par des symptômes caractéristiques. Parfois, vous ne les remarquerez absolument pas. Cela ne signifie pas pour autant que votre animal est en parfaite santé, surveillez le calendrier des vermifugations, trouvez ici la meilleure façon de vermifuger votre chien.

Quand commencer les vermifuges ?

La vermifugation des animaux de compagnie (chiots et chatons) commence à partir de l’âge de 3 semaines environ et est répétée initialement tous les quinze jours, puis tous les mois jusqu’à ce que l’animal ait 6 mois. Après cette période, la vermifugation des chiens et des chats doit être effectuée au cabinet vétérinaire au moins 4 fois, par an. Un programme prophylactique individuel sera composé pour nous par un vétérinaire. Outre la vermifugation régulière de vos animaux de compagnie, la prophylaxie antiparasitaire est, également, très importante. Des préparations appropriées doivent être utilisées toute l’année pour protéger efficacement vos animaux de compagnie contre les attaques de parasites dangereux.

Toutefois, il est important de comprendre que même un vermifuge chien régulière d’un chien ne le protège pas contre la maladie, mais qu’elle élimine les parasites et leurs larves déjà présents dans l’organisme de l’animal. Il est possible qu’un chien, 24 heures seulement après avoir ingéré un comprimé ou pris une autre forme de produit pharmaceutique, entre en contact avec des parasites qui vont pénétrer dans son organisme. Même si vous vermifugez régulièrement votre chien, vous devez, toujours, observer son comportement et repérer tout symptôme inquiétant.

  • Certains animaux de compagnie sont naturellement doux, mais si votre chien ou votre chat est passé du jour au lendemain du statut d’animal très actif et heureux à celui d’animal léthargique et triste, cela peut être le signe de sérieux problèmes.
  • Un beau pelage brillant est un signe de santé et de vitalité. Lorsque le pelage devient terne, il convient de vérifier si votre animal est malade. Les éruptions cutanées, les boutons, les cloques ou les plaies causées par un grattage persistant peuvent, également, indiquer la présence de parasites dans l’organisme.
  • Une réduction drastique de l’appétit, une perte de poids soudaine, surtout si elle s’accompagne d’un bon appétit, est toujours un signe d’alerte.
  • La “luge” est l’un des symptômes les plus caractéristiques d’une infection parasitaire. Si vous remarquez un tel comportement chez votre chien, emmenez-le chez le vétérinaire le plus rapidement possible.

Vermifugations : à quelle fréquence ?

Pratiquement tous les animaux sont exposés au risque de contracter des parasites internes. Le contact avec les parasites ne peut tout simplement pas être évité. Même un chien ou un chat bien soigné peut facilement être infecté par des parasites chaque jour lors d’une promenade ou d’un contact avec un autre animal. Les pelouses des villes, le sol des parcs et même les bacs à sable sont de plus en plus contaminés par des œufs de parasites. Lorsque vous vous promenez avec votre chien, n’oubliez pas d’emporter un sac pour les excréments. Nettoyer son chien n’est pas seulement une question d’esthétique, mais avant tout d’hygiène.